FONCIASCOPE 2015 «L’encadrement des loyers» – 2ème vague

logo_FONCIA

ETUDE

logo_bva

« L’encadrement des loyers »[1]

« Près de 8 Français sur 10 soutiennent le dispositif d’encadrement du prix des loyers parisiens, mais une majorité d’entre eux souligne également les risques que la mesure fait peser sur l’investissement locatif »

  • Un mois avant l’entrée en vigueur du dispositif d’encadrement des loyers parisiens, 76% des Français déclarent avoir entendu parler de la future mesure d’encadrement des loyers parisiens. Les spécificités du dispositif restent cependant floues pour 46% des Français.
  • Près de 8 Français sur 10 sont favorables à cette mesure d’encadrement des loyers. Ses plus ardents défenseurs sont les locataires et les personnes vivant seules. A contrario, les propriétaires bailleurs se montrent plus réticents que la moyenne.
  • Pour deux tiers des Français, le principal bénéfice perçu de l’encadrement des loyers est de faciliter l’accès à un logement en location. Pour autant, près de 6 français sur 10 pensent que cette mesure ne sera pas respectée par les propriétaires bailleurs.
  • Une forte proportion des Français souligne les risques associés à l’encadrement des loyers : 61%pensent que cette mesure aura un impact négatif sur la rénovation des logements mis en location et 48% estiment que cela freinera l’investissement immobilier.
  • Ces risques sont plus fortement ressentis par les propriétaires bailleurs eux-mêmes qui sont 70% à déclarer que cette mesure découragera les propriétaires à rénover leur logement et 63% à estimer que cette mesure constitue un frein à l’investissement immobilier.
  • 51% des Français craignent que cette mesure entraîne, in fine, une réduction du nombre de logements disponibles à la location.

Pour François Davy, Président de Foncia : « Si l’encadrement des loyers est logiquement perçu comme une bonne mesure par les locataires, ils ont en revanche bien compris qu’il découragera les propriétaires de réaliser des travaux de rénovation et risque ainsi de faire disparaître beaucoup de logements du marché qui seront devenus vétustes. Cet encadrement des loyers va également décourager les propriétaires de louer leur logement, en raison de nombreux contentieux sur les prix des loyers qui ne pourront pas être traités dans des délais raisonnables. »
Foncia, leader européen des services immobiliers résidentiels et 1er loueur de France, présente la 2ème vague 2015 du Fonciascope de l’habitat «L’encadrement des loyers», en partenariat avec RTL et l’institut de sondage BVA. Cette étude a été réalisée un mois avant la mise en vigueur du dispositif d’encadrement des loyers parisiens. Elle établit donc un compte rendu de l’opinion, des connaissances et des craintes des Français sur le sujet.

[1] Méthodologie : A la demande du groupe Foncia, BVA a réalisé une enquête par Internet auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
1004 personnes âgées de 18 ans et plus ont été interviewées du 15 au 20 juin 2015.
L’échantillon a été construit selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, CSP du chef de famille et statut d’occupation du logement principal après stratification par région et catégorie d’agglomération