Foncia présente le 1er cycle de la vie immobilière des Français : les jeunes et le départ du foyer parental

logo_FONCIA

logo_bva

FONCIA PRESENTE LE 1er CYCLE DE LA VIE IMMOBILIERE :
LES JEUNES ET LE DEPART DU FOYER PARENTAL [1]
Sondage réalisé par BVA

  • Si pour 57% des 18-34 ans l’autonomie est un idéal de vie, plus d’un tiers préfèrerait rester chez leurs parents
  • 31% des 18-24 ans et 42% des 25-34 ans sont propriétaires ou copropriétaires de leur logement


Foncia accompagne les Français tout au long de leur parcours immobilier, du départ du foyer familial, en passant par l’arrivée du 1er enfant jusqu’au passage à la retraite. Le Groupe décrypte le rapport des Français au logement, leurs idéaux de vie immobilière, entre mobilité et désir d’investissement, au cours des trois grandes étapes de la vie. Le 1er sondage de cette « trilogie » sur « le cycle de vie immobilière des Français » concerne « Les jeunes et le départ du foyer parental ».


Les études, un facteur de mobilité de plus en plus important

Pour 57% des jeunes Français l’autonomie et la liberté est un idéal de vie en termes de logement. Cependant, 31% des 18-34 ans préfèreraient rester chez leurs parents pour le confort que cette situation apporte et 79% sont sédentaires et aspirent à s’installer dans un endroit définitivement.

La vie immobilière débute avec le départ du foyer parental, qui se fait en moyenne à 21 ans, un âge qui ne change pas avec au fil des années, quand les raisons, elles, évoluent. Car si dans l’ensemble et pour les anciennes générations, le fait de vivre avec son conjoint était la première motivation pour s’installer, pour les générations actuelles, le départ du foyer parental est plus lié desormais à la nécessité de se rapprocher de son lieu d’études.

 Chez les 18-24 ans, le 1er logement est majoritairement loué à un particulier (48%), même si les agences immobilières (33%) et résidences universitaires (12%) prennent deux fois plus d’ampleur qu’il y a 40 ans.

Pour payer leur loyer, 54% des jeunes travaillent, et une part non négligeable bénéficient d’aides (familiale, APL, minima social, etc.)

Infographie CP JEUNES 13.6.17

L’accession à la propriété demeure un idéal de vie chez les jeunes

Pour les jeunes, devenir propriétaire reste un enjeu important (70% des 18-24 ans).

31% des 18-24 ans et 42% des 25-34 ans franchissent le pas en devenant propriétaires ou copropriétaires. Cette tendance est cohérente avec les données de la population française dans son ensemble : 84 % des Français souhaite ainsi accéder à la propriété mais seuls 58% d’entre eux (51% en Ile-de-France) sont propriétaires de leur logement.

L’âge idéal pour accéder à la propriété est estimé à 30 ans ; dans les faits, le 1er logement est acheté à 31 ans. Toutes générations confondues, habiter une maison reste bien un idéal de vie pour 78% des Français.

Pour 56% des 18-24 ans et 45% des 25-34 ans, les villes restent particulièrement attractives.


L’étude complète est disponible sur demande.

[1]  Méthodologie : A la demande du groupe Foncia, BVA a réalisé une enquête par Internet auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
2001 personnes ont été interviewées du 9 au 18 décembre 2016.
L’échantillon a été construit selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, CSP du chef de famille et statut d’occupation du logement principal après stratification par région et catégorie d’agglomération.


Téléchargez le communiqué de presse (PDF)